bourse tunis

Le Groupe Electrostar annonce une perte record de 26 millions de dinars en 2018

ISIN : TN0006650014 - Ticker : LSTR
La bourse de Tunis ouvre dans 16h41min

Jamais la société n'avait enregistré une perte nette aussi importante, même si elle est en partie liée à l'envolée des charges financières.

La société ELECTROSTAR a publié ses états financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2018 tels qu'ils sont soumis à l'approbation de l'Assemblée générale ordinaire qui s'est tenu en date du 09 août 2019. Ces états font ressortir un Résultat Net consolidé déficitaire de 26,5 millions de dinars et un Résultat Net Part du Groupe (RNPG) déficitaire de 24,6 millions de dinars.

Le Groupe dirigé par Fethi Hachicha, a été pénalisé par une croissance plus accélérée des charges d'exploitation que des revenus ainsi que par une envolée des charges financières nettes. En effet, le total des produits d'exploitation du Groupe a progressé de 36,6% pour s'établir à 77,4 millions de dinars tandis que les charges d'exploitation se sont envolées de 43,7% à 83,3 millions de dinars.

Cette forte hausse des charges est due à la progression des achats d'approvisionnement et de marchandises consommés passant de 33,1 millions de dinars en 2017 à 51 millions à fin décembre dernier.

A cet effet, le Résultat d'exploitation du Groupe ressort négatif de 5,9 millions de dinars, contre -1,3 million une année auparavant.

La perte nette enregistrée l'année dernière paraît abyssale. Toutefois, elle s'explique en grande partie par des charges financières nettes de 20,8 millions de dinars, en hausse de 88%.  

La société mère essuie une perte nette de 18,8 millions de dinars

D'après le rapport du commissaire aux comptes, la société Electrostar a réalisé une perte de 14,3 millions de dinars durant l'exercice 2017, suivie d'une perte de 18,8 millions durant l'exercice 2018, soit une perte cumulée sur les deux exercices de 33,1 millions de dinars, ramenant, ainsi, les capitaux propres à un montant de 10,3 millions, soit 50,3% du capital social.

Le chiffre d'affaires a baissé de 30% entre 2017 et 2018 expliquée principalement par un accès limité aux financements du cycle d'exploitation, tandis que les engagements bancaires de la société s'élèvent à 94,1 millions de dinars (compte tenu des engagements hors bilan).

Ces éléments, confirment l'existence d'une incertitude susceptible de jeter un doute sur la capacité du groupe à poursuivre son activité, souligne le commissaire aux comptes.

Télécharger les états financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2018

Omar El Oudi

Publié le 14/08/2019 09:50:58

1 COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE
Heykeltrader


14/08/19 14:47
Bien avidemment quand le pays pilule de contre bande et ouvre grand ses portes a Condor avec franchise totale des droits de douane sous couvert d origine algerienne alors que c est du pur montage maquille de marchandise chinoise principalement a sous Hisense
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.