bourse tunis

Le Groupe bancaire marocain BCP dégage un bénéfice de 300 millions de dollars en 2018

ISIN : MA0000011884 - Ticker : BCP.ma
La bourse de Casablanca ouvre dans 1h11min

Le Groupe bancaire marocain Banque Centrale Populaire (BCP) réaffirme son positionnement de leader et affiche une hausse de ses principaux indicateurs de résultats en 2018.

Au terme de l'année 2018, le Groupe BCP a réalisé un Produit Net Bancaire consolidé en hausse de 4% pour s'établir à plus de 17 milliards de dirhams (contre-valeur de 1,8 milliard de dollars). Cette évolution est principalement tirée par les performances commerciales et la bonne progression des activités d'intermédiation, au Maroc comme à l'international.

Quant au Résultat Net consolidé, il poursuit sa progression et s'apprécie de 3,8% à 3,5 milliards de dirhams (365 millions de dollars). Le Résultat Net Part du Groupe, quant à lui, progresse de 3,5% à 2,9 milliards de dirhams (302 millions de dollars). Ces performances renouvelées illustrent le dynamisme économique du Groupe et la pertinence de ses choix stratégiques.

Activités bancaires au Maroc en progression

Au titre de l'année 2018, la banque au Maroc consolide son positionnement de leader de la collecte de l'épargne nationale avec plus de 26% de parts de marché. Plus particulièrement, le Groupe a capté près d'un quart de la collecte additionnelle des particuliers locaux et a gagné 58 points de part de marché sur le segment des Marocains Du Monde.

Forte de son ancrage régional et de son engagement en faveur du financement de l'économie, la Banque Populaire a distribué plus de 15 milliards de dirhams (1,56 milliard de dollars) de crédits au titre de l'année 2018, améliorant ainsi son positionnement de 31 points de base et portant sa part de marché sur ce volet à plus de 24%.

En matière de financement, le Groupe a fortement accompagné le développement des entreprises marocaines, augmentant ainsi sa distribution de 9,4% au profit de ce segment.

Croissance soutenue des activités à l'international

A l'international, le Groupe maintient sa dynamique de croissance et affiche des résultats en hausse, soutenus par un plan de développement et de transformation ambitieux. Les filiales en Afrique subsaharienne affichent ainsi un Produit Net Bancaire en progression de 14%, principalement tiré par les performances de l'activité d'intermédiation.

Les banques enregistrent notamment une hausse de 12% des crédits et de 9% des dépôts, en parallèle avec l'amélioration de la marge d'intérêt clientèle de plus de 14% au titre de l'exercice 2018. En outre, la Banque de l'International poursuit sa dynamique d'innovation, qui s'est illustrée en 2018 par l'acquisition de la Fintech Wizall et le lancement de plusieurs offres digitales, mais également à travers le renforcement de son engagement pour le financement inclusif de l'économie.

Les Banques Atlantiques, en particulier, ont financé en 2018 plus de 100 PME dirigées par des femmes dans la région ouest-africaine. Enfin, dans la droite lignée de l'engagement du Groupe pour l'inclusion financière, la Banque de l'international poursuit l'expansion de sa filiale africaine de microfinance (AMIFA), qui a étendu en 2018 ses activités au Sénégal.

O.E.O

Publié le 21/03/2019 15:19:54

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.