ilboursa arabic version ilboursa

La combinaison d'anticorps à action prolongée Evusheld autorisée en urgence aux États-Unis pour la prévention contre le COVID-19

ISIN : GH0000000078 - Ticker : FML.gh
La bourse d'Accra Ferme dans 2h41min

Le traitement Evusheld d'AstraZeneca (tixagevimab associé au cilgavimab), qui est une combinaison d'anticorps à action prolongée (LAAB), vient d'être autorisé en urgence (EUA) aux États-Unis pour la prévention contre COVID-19. Les premières doses de ce traitement seront disponibles prochainement.

The Food and Drug Administration (FDA) a ainsi autorisé Evusheld pour la prévention de l'exposition au COVID-19 chez les adultes et les adolescents (âgés de 12 ans et plus et pesant 40 kg ou plus) avec une immunité modérée à sévère due à une condition médicale ou à des médicaments immunosuppresseurs et qui pourraient ne pas présenter une réponse immunitaire adéquate à la vaccination par le COVID-19, de même que les individus pour lesquels cette dernière n'est pas recommandée. Les bénéficiaires ne devraient pas être actuellement infectés ou avoir eu une exposition récente avérée à une personne infectée par le SRAS-CoV-2.

Myron J. Levin, MD, professeur de pédiatrie et de médecine à l'école de médecine de l'Université du Colorado (États-Unis) et investigateur principal dans le cadre de l'essai PROVENT, a déclaré: "Des millions de personnes aux Etats-Unis et dans le monde entier demeurent toujours autant exposées à un risque sérieux de contracter le COVID-19, en raison de leur système immunitaire qui ne génère pas de réponse immunitaire suffisante, et ce même après avoir reçu toutes les doses recommandées de vaccin. Je suis enthousiaste quant à l'autorisation d'Evusheld aux Etats Unis. Ce traitement par anticorps est très facile à administrer et offre une protection durable qui est à même de permettre à ces personnes de retrouver une vie normale."

Pour sa part, Mene Pangalos, Vice-président exécutif, R&D BioPharmaceutique, AstraZeneca, a déclaré : "Nous sommes fiers de jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre la pandémie de COVID-19. Grâce à Evusheld, nous allons pouvoir avoir désormais accès à la première thérapie par anticorps autorisée aux États-Unis et qui permettra de lutter beaucoup plus efficacement contre le COVID-19. A ce jour, Evusheld neutralise toutes les variantes du SARs-CoV-2, et nous œuvrons rapidement pour établir son efficacité contre la nouvelle variante Omicron. Nous remercions les participants à nos essais cliniques, mais aussi les investigateurs, les scientifiques et les agences gouvernementales, ainsi que nos collègues d'AstraZeneca, qui ont tous contribué au développement d'Evusheld."

De son côté, Brian Koffman, MDCM (retraité), MS Ed, cofondateur, vice-président exécutif et directeur médical de la CLL (Chronic Lymphocytic Leukemia) Society, États-Unis, a déclaré : "L'une des principales questions que me posent sans cesse les patients est la suivante : "Quand pourrai-je à nouveau câliner mes petits-enfants ?". En tant que médecin et personne dont le système immunitaire est affaibli, je suis rempli d'espoir maintenant qu'Evusheld est là. Ce traitement permettra à tous ceux qui ne peuvent pas compter sur la vaccination seule d'avoir toute la protection dont ils ont besoin."

Evusheld est une combinaison de deux anticorps monoclonaux à action prolongée; il s'agit du seul traitement par anticorps autorisé aux États-Unis pour la prévention contre le COVID-19. Il est aussi le seul anticorps contre le virus administré par voie intramusculaire (150 mg de tixagevimab et 150 mg de cilgavimab).

Environ 2% de la population mondiale présente un risque accru de réponse inadéquate aux vaccins COVID-19Il s'agit notamment des personnes atteintes de cancers du sang ou d'autres cancers traités par chimiothérapie, des patients sous dialyse et de ceux qui prennent des médicaments après une transplantation d'organe ou qui prennent des médicaments immunosuppresseurs pour des affections telles que la sclérose en plaques et la polyarthrite rhumatoïde3-7

Evusheld a été très bien toléré suite à tous les essais qui ont été réalisés. Les données primaires obtenues à l'issue de la phase III des tests effectués par PROVENT démontrent une réduction statistiquement significative (77% à l'analyse primaire, 83% à l'analyse médiane à six mois) du risque de développer une affection à la COVID-19 symptomatique (par rapport au placebo), avec une protection contre le virus se poursuivant pendant au moins six mois après l'administration d'Evusheld. Un suivi accru est nécessaire pour établir la durée totale de la protection fournie par Evusheld. Les données de l'essai post-exposition de phase III STORM CHASER et de l'essai de phase I Evusheld ont également été très probants.

Evusheld et les variantes du SRAS-CoV-2

Des études sont en cours pour fournir des informations sur l'impact de la nouvelle variante Omicron (B.1.1.529) sur Evusheld. En effet, aucune des substitutions du site de liaison Omicron pertinentes pour Evusheld qui ont été testées à ce jour dans des essais précliniques n'a été associée à un échappement à la neutralisation d'Evusheld.Les résultats obtenus en laboratoire démontrent qu'Evusheld neutralise d'autres variantes virales émergentes récentes du SRAS-CoV-2, y compris les variantes Delta et Mu.

Evusheld est développé avec le soutien du gouvernement américain, y compris des fonds fédéraux provenant du ministère de la Santé et des Services sociaux, du Bureau du secrétaire adjoint pour la préparation et la réponse, de la Biomedical Advanced Research and Development Authority, en partenariat avec le ministère de la Défense, du Joint Program Executive Office for Chemical, Biological, Radiological and Nuclear Defense, dans le cadre du contrat n° W911QY-21-9-0001.

S'exprimant à ce sujet, Rami Scandar, Président, Proche-Orient et Maghreb, AstraZeneca, a déclaré: "L'approbation par The Food and Drug Administration américaine d'Evusheld (anciennement AZD7442) pour la prévention du COVID-19 est une étape importante. Nous nous réjouissons de cette nouvelle et de l'opportunité qu'elle nous offre de pouvoir répondre aux besoins non satisfaits des patients les plus vulnérables. Les données récentes de l'essai de phase III PROVENT ont démontré toute l'efficacité d'Evusheld ainsi que la capacité de protection qu'il est capable d'offrir auprès de patients à haut risque et immunodéprimés."

AstraZeneca a accepté de fournir au gouvernement américain 700 000 doses d'Evusheld. Ces premières doses d'Evusheld seront disponibles gratuitement pour les patients éligibles dans le cadre d'un programme spécifique financé par le gouvernement.   

AstraZeneca avance dans le dépôt de dossiers à travers le monde entier, et ce en vue d'obtenir des autorisations d'utilisation d'urgence ou des approbations conditionnelles d'Evusheld.

Notes

Evusheld

Evusheld, anciennement connu sous le nom d'AZD7442, est une combinaison de deux anticorps à action prolongée- tixagevimab (AZD8895) et cilgavimab (AZD1061) - dérivés de cellules B données par des patients convalescents après avoir été infectés par le virus du SRAS-CoV-2. Découverts par le Vanderbilt University Medical Center et cédés sous licence à AstraZeneca en juin 2020, les anticorps monoclonaux humains se lient à des sites distincts sur la protéine de pointe11 du SRAS-CoV-2 et ont été optimisés par AstraZeneca avec une extension de la demi-vie et une réduction de la liaison au récepteur Fc et au complément C1q. L'allongement de la demi-vie fait plus que tripler la durabilité de son action par rapport aux anticorps conventionnels et pourrait offrir une protection contre le COVID-19 pouvant aller jusqu'à 12 mois après une seule administration; les données de l'essai de phase III PROVENT montrent que la protection dure au moins six mois. 

La liaison réduite aux récepteurs Fc vise à minimiser le risque de renforcement de la maladie par les anticorps - un phénomène dans lequel les anticorps spécifiques du virus favorisent, plutôt qu'ils ne freinent, l'infection et/ou la maladie.16 Evusheld est délivré sous la forme d'une dose IM de 150 mg de tixagevimab et 150 mg de cilgavimab administrée en deux injections distinctes et consécutives.

En août 2021, AstraZeneca a annoncé qu'Evusheld a démontré une réduction statistiquement significative du risque de développer un COVID-19 symptomatique dans l'essai PROVENT ; l'efficacité était de 83% par rapport au placebo dans une analyse à six mois annoncée le 18 novembre 2021. En octobre 2021, AstraZeneca a annoncé des résultats positifs de haut niveau de l'essai de traitement ambulatoire de phase III Evusheld TACKLE. Evusheld est également étudié en tant que traitement potentiel pour les patients hospitalisés atteints de COVID-19 dans le cadre de l'essai ACTIV-3 du National Institute of Health et dans un essai de traitement d'hospitalisation d'un collaborateur supplémentaire.

Selon les termes de l'accord de licence avec Vanderbilt, AstraZeneca paiera des redevances à un chiffre sur les ventes nettes futures.

AstraZeneca

AstraZeneca (LSE/STO/Nasdaq : AZN) est une entreprise biopharmaceutique internationale guidée par la science et axée sur la recherche, le développement et la commercialisation de médicaments prescrits dans les domaines de l'oncologie, des maladies rares et de la biopharmacie, notamment les maladies cardiovasculaires, rénales et métaboliques, et respiratoires et immunologiques. Basée à Cambridge, au Royaume-Uni, AstraZeneca est présente dans plus de 100 pays et ses médicaments innovants sont utilisés par des millions de patients dans le monde. Veuillez consulter le site astrazeneca.com et suivre la société sur Twitter @AstraZeneca.

Contacts

Pour savoir comment contacter l'équipe chargée des relations avec les investisseurs, veuillez cliquer ici. Pour les contacts avec les médias, cliquez ici.

Publié le 13/12/21 14:50

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

tIxUtF0WFOnAjyLboSa_XYba1ooQVaaRiQdWjBX80Vs False