bourse tunis

Electrostar multiplie sa perte par trois au premier semestre 2018 à 7 millions de dinars

ISIN : TN0006650014 - Ticker : LSTR
La bourse de Tunis ouvre dans 0h16min

La société Electrostar a encore subi un important déficit au premier semestre de 2018. Le spécialiste dans la fabrication, le montage et la commercialisation d'articles électroménagers, a accusé à fin juin dernier une perte nette de 7 millions de dinars contre un déficit de 2,3 millions à la même date en 2017.

Au terme des six premiers mois de l’année écoulée, la société dirigée par Fethi Hachicha, a vu ses revenus chuter de 51% pour s’établir à 18,25 millions de dinars contre 37,13 millions une année auparavant.

Les charges d’exploitation ont, quant à elles, baissé de 41% passant de 34,5 millions de dinars à fin juin 2017 à 20,3 millions au 30 juin dernier.

Le Résultat d’exploitation de la période passe en effet dans le rouge à -2 millions de dinars contre un Résultat excédentaire de 2,6 millions au premier semestre de 2017.

Les charges financières de la société enregistrent une croissance de 17% pour se situer à 5,2 millions de dinars à fin juin dernier contre 4,8 millions une année auparavant. Sur toute l’année 2017, les charges financières de la société se sont établies à 10,8 millions de dinars.

Redressement : taxation d’office confirmée pour 9,6 millions de dinars

L’affaire relative au redressement fiscal se rapportant aux exercices 2006 à 2011 et pour un montant de 9,6 millions de dinars lié à la taxe énergétique, la TVA et les droits de consommation se rattachant à cette taxe demeure en cours. Les jugements du tribunal de 1ère instance rendus le 6 mai 2015 au profit de la société ont fait l’objet d’appels par l’administration fiscal.

Les jugements de première instance ont été rejetés par la cour d’appel, confirmant ainsi la taxation d’office à l’encontre de la société pour 9,6 millions de dinars. Les commissaires aux comptes soulignent qu’à la date de la signature de leur rapport, les jugements rendus par la cour d’appel ne sont pas encore signifiés à la société.

Quant au redressement fiscal relatif aux exercices 2012 et 2013 notifié à la société en date du 29 juin 2015 dégage un montant en principal de 9,1 millions de dinars dont 8,3 millions relatifs à la taxe énergétique et la TVA y rattachée. Les éléments de redressement se rattachant à la taxe énergétique ont fait l’objet d’une affaire en justice. Le jugement de première instance a été reporté pour le 02 janvier 2019.

Télécharger les états financiers intermédiaires arrêtés au 30 juin 2018

Omar El Oudi

Publié le 10/01/2019 11:19:22

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.