bourse tunis

Conférence de clôture SOLID : La Tunisie signataire de la charte "Solid" pour la promotion du dialogue social

La conférence de clôture du projet pilote pour la promotion du dialogue social dans le voisinage sud de la Méditerranée (SOLID 2016-2019), a eu lieu le 14 Mars 2019 au siège du Comité Economique et Social Européen (CESE) à Bruxelles.

SOLID est un projet pionnier, financé par l'Union Européenne et dont le but ultime est de promouvoir un dialogue social dynamique, inclusif et renforcé à travers le développement des capacités des syndicats et de leurs homologues des organisations d’employeurs et de la société civile, ainsi que par la promotion d’un dialogue civique et multipartite entre les partenaires sociaux dans trois pays cibles: la Tunisie, la Jordanie et le Maroc.

La conférence de clôture, organisée par BUSINESSMED en partenariat avec la DG NEAR et le CESE, a vu la participation des membres du consortium du projet Euro-méditerranéens, des partenaires sociaux (Syndicats, Employeurs) de la Société Civile et des Conseils économiques et sociaux, ainsi que les représentants du gouvernement, S.E Monsieur Mohamed Trabelsi, Ministre Tunisien des Affaires sociales, et S.E Monsieur Mohamed YATIM, Ministre Marocain de l'Emploi et de l'Insertion professionnelle.

La première session a été modéré par Mme. Jihene Boutiba Secrétaire Générale BUSINESSMED, qui à son tour a exprimé dans son speech les objectifs de la Charte SOLiD : […] « Nous avons élargi notre réflexion sur le Dialogue Social à des questions autres que les Salaires, les Grèves ou les conditions du Travail, pour y intégrer les Objectifs de Développement Durable de l'Agenda 2030 de l' ONU. » […]

Dans une intervention faite pendant le premier panel, le Ministre Tunisien, M. Trabelsi a déclaré qu’il considère SOLiD comme un modèle de réussite, réunissant les partenaires sociaux des 3 pays et constituant un point de départ avant une extension éventuelle dans les autres pays de la Méditerranée. Il a également souligné que […] « toute séparation entre Dialogue Social et développement économique et Social ne conduirait qu'à une injustice » […]

De son côté Monsieur Mustapha Tlili, Directeur du projet SOLID a indiqué […] « La phase expérimentale du projet intentionnellement limitée aux 3 pays est terminée et que désormais, il devient possible d'étendre SOLiD à l'ensemble de la Méditerranée si les moyens le permettent. » […]

La journée fut aussi l’occasion pour les différents partenaires du projet ainsi que pour les experts qui ont accompagné SOLID pendant les trois ans, de discuter et de présenter l’apport de chaque entité ainsi que les résultats obtenus et de réaffirmer leur volonté de voir ce projet se poursuivre dans une deuxième phase en l’élargissant à d’autres pays et à travers un plan de mise en œuvre de la charte.

Les travaux de la journée ont culminé avec la signature de la charte SOLID par les partenaires économiques et sociaux, ainsi que les deux Ministres Tunisien et Marocain.

L'adoption de cette charte est une initiative unique et historique dans la région, un modèle de coopération réussi entre les trois pays cibles (Jordanie, Tunisie, Maroc), ouvrant les possibilités vers l’extension du projet à d’autres pays de la région Sud-Méditerranéenne et faisant du document une référence pour renforcer, dans un cadre participatif, les politiques nationales en matière de développement économique et social.

Le prochain rendez-vous est donné le 2 avril 2019 à Cascais au Portugal, en marge de la 4ème Réunion Ministérielle de l'UpM sur l'Emploi et le Travail pour la signature collective de la charte par les trois ministres des pays cibles en présence des 43 Ministres des pays de Euroméditerranéens, des partenaires sociaux, de la société civile et des membres institutionnels de la Commission Européenne.

Publié le 21/03/19 15:40

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.