bourse tunis

Dalenda Bayou : Miser sur les personnes physiques pour dynamiser le Ma

Voir tous les sujets

Posté le 03/10/2020 19:12:21
Mme Bayou confond le pays avec Hong Kong, où ce marché existe depuis longtemps .
il est vrai que Hong Kong n'a pas été colonisée par la France.
je le répète: la France est l'une des 2 causes de vos malheur. l'autre cause est la corruption.
Répondre

MHD
Posté le 22/09/2020 20:30:03
Tout à fait Ashile
Répondre
Posté le 18/09/2020 09:37:59
Bonjour molkette,
Permettez moi de vous préciser que la signification du mot monopole est l’exclusivité, et comme vous l'avez mentionné un intermédiaire de la place négocie les BTA sur le marché secondaire de la bourse.
Aussi je pense que pour un article destiné au grand public il faut bien choisir les mots (exp: "la présidente de l'AIB ambitionne de rendre plus dynamique la négociation des BTA sur le marché de la bourse (au lieu de rendre possible)".
Répondre
Posté le 18/09/2020 09:37:06
Bonjour molkette,
Permettez moi de vous préciser que la signification du mot monopole est l’exclusivité, et comme vous l'avez mentionné un intermédiaire de la place négocie les BTA sur le marché secondaire de la bourse.
Aussi je pense que pour un article destiné au grand public il faut bien choisir les mots (exp: "la présidente de l'AIB ambitionne de rendre plus dynamique la négociation des BTA sur le marché de la bourse (au lieu de rendre possible)".
Répondre
Posté le 17/09/2020 17:54:17
bonjour ashile2020

certe les BTA sont actuellement négociable sur le marché secondaire mais sont toujours monopolisés par les SVT, donc d'après madame Bayou on espère bien les rendre négociables auprès des intermédiaires en bourse

Message complété le 17/09/2020 18:12:55 par son auteur.


bonjour ashile2020

certe les BTA sont actuellement négociables sur le marché secondaire mais sont toujours monopolisés par les SVT, donc d'après madame Bayou on espère bien les rendre négociables auprès des intermédiaires en bourse, il n ' y a qu' un seul qui le fait.

Répondre
Posté le 17/09/2020 09:44:41
je vous précise que les BTA sont négociables en bourse et que les SVT ne monopolisent pas le marché secondaire des BTA.
Répondre
Posté le 17/09/2020 09:44:41

Depuis la réforme de 1994, et même avant, aucun effort n'a été ménagé par les différentes structures de la place pour relancer le Marché Obligataire aussi bien primaire que secondaire, bien que ce marché constitue un moyen de financement direct important pour les sociétés cotées ou non à la Bourse de Tunis.

Conscient du rôle primordial que joue ce compartiment de la bourse, l'intermédiaire en Bourse MAC SA, et en partenariat avec la compagnie de leasing Hannibal Lease qui vient d'émettre un emprunt obligataire, innove et dédie une catégorie exclusivement aux personnes physiques.

Sur le montant de 30 à 40 millions de dinars sollicités sur le marché primaire,  5 millions de dinars seront réservés exclusivement aux personnes physiques et ce, dans le but de diversifier les opportunités d'investissement offertes, d'une part et de dynamiser le marché secondaire d'autre part. 

D'ailleurs, sur cette catégorie dédiée aux personnes physiques, la société Hannibal Lease s'est engagée irrévocablement et unilatéralement à racheter le nombre d'obligations que l'investisseur mettra sur le marché au nominal.

Interviewée par IlBoursa.com pour mieux faire comprendre cette nouveauté au public, Madame Dalenda Bayou, Secrétaire Général Chez MAC SA et présidente de l'Association des Intermédiaires en Bourse (AIB), a rappelé de prime abord que le marché obligataire Primaire a permis aux banques, aux assurances, aux sociétés de leasing, aux sociétés industrielles et récemment aux sociétés de microfinance, de lever des fonds importants nécessaires à leur restructuration et leur développement. En revanche, le marché secondaire n'a pas évolué et reste à un stade embryonnaire.

Ainsi, poursuit Madame Bayou, pour des émissions primaires qui ont atteint au 3 septembre 2020 un montant de 314 millions de dinars (visés) et 272 millions levés, seuls 62.948 dinars ont été échangés sur le marché de la Bourse, ce qui ne représente que 0,2% des émissions primaires (visées). Comparé au marché actions, le marché obligataire secondaire ne représente que 0,7% alors que sur d'autres places, ce compartiment est très actif et dépasse dans certains cas le marché Actions, s'indigne la présidente de l'AIB.

En termes de structure des investisseurs, Madame Bayou constate que les souscripteurs à ces émissions sont des institutionnels à presque 100%. D'où l'idée d'intéresser les personnes physiques au marché obligataire primaire et de leur assurer une liquidité sur le marché secondaire.

" Par cette occasion, nous remercions notre partenaire, la compagnie Hannibal Lease, pour avoir accepté ce montage fait pour la première fois sur le marché obligataire tunisien ", a-t-elle martelé. Et d'ajouter qu'elle espère que cette approche soit généralisée pour toutes les prochaines émissions ce qui contribuerait à la dynamisation du marché secondaire " qui n'arrive toujours pas à décoller malgré les efforts fournis par la Bourse de Tunis surtout au niveau de la baisse des commissions qui lui reviennent ".

Avec cette première sur la Bourse de Tunis, MAC SA espère créer de la liquidité à l'investisseur personne physique tout en lui procurant un taux de rémunération actuellement nettement supérieur au placement monétaire.

En effet, avec un taux facial de l'obligation de 10,6% et une retenue à la source de 20%, on dégage un rendement de 8,4% alors que le placement monétaire nous donne un rendement de 5% (soit TMM+1% soustraction faite d'une retenue à la source de 35%).

Pour conclure, Madame Bayou espère que cette dynamique à créer sur le marché secondaire des obligations profiterait dans une prochaine étape aux investisseurs institutionnels. Ultérieurement, la présidente de l'AIB  ambitionne aussi de rendre possible la négociation des BTA (actuellement le monopole des SVT) sur le marché de la Bourse et, par conséquent, de pouvoir procurer plus de liquidité à l'Etat tunisien.

Propos recueillis par Omar El Oudi 


Répondre

Retour au forum Général