bourse tunis

18% des Tunisiens affirment avoir payé un pot-de-vin pour les services

Voir tous les sujets

Posté le 15/12/2019 19:08:58
Nous sommes un cabinet d'avocats lituanien et nous vous offrons le meilleur service dans l'UE:
- visa europeen
- Permis de residence
- Aide a l'entree dans l'UE de differents pays
- Enregistrement de la societe dans l'UE
- Ouverture d'un compte bancaire europeen et depots en especes
- Services comptables et juridiques
Nous serons heureux de cooperer avec les agents!
Vous pouvez en savoir plus sur immigration.eu.com
Ou en utilisant l'un des numeros suivants via Whatsapp:
+37063166604
+37067685973
Répondre
Posté le 12/12/2019 11:04:27
le7chouma
Répondre
Posté le 12/12/2019 10:52:23
Il faut peut être séparer la réalité du ressenti.
Je veux dire qu'en Tunisie, la corruption n'est plus un sujet tabou, ou bien ressentie comme "quasi-normale".
Les gens ne supportent plus la corruption, donc ils réagissent de manière plus forte.
Le même phénomène a lieu dans d'autres domaine, plus dramatiques: les féminicides en France, metoo/anazedaa, la pédophilié dans l'église catholique romaine.
Répondre
Posté le 12/12/2019 10:52:23

https://img.huffingtonpost.com/asset/5cd42c2c2300005600b81640.jpeg?cache=Tn2lLSQHdF&ops=scalefit_630_noupscale" alt="" width="612" height="409" />

Les choses ont empiré en matière de corruption en Tunisie. En effet, le pourcentage de Tunisiens à penser que la corruption s'est davantage propagée dans le pays au cours des douze derniers mois s'établit à 67%, selon le " Global Corruption Barometer Middle East & North Africa 2019 ", dévoilé mercredi 10 décembre 2019 à Tunis. Il n'était que de 64% en 2016, selon le même indice.

Et, signe inquiétant, 64% des Tunisiens (contre 62% il y a trois ans) estiment que le gouvernement fait du mauvais travail en matière de lutte contre la corruption. De même, 18% d'entre eux affirment avoir payé un pot de vin pour les services publics durant l'année écoulée.  

Pour ce qui est des institutions les plus corrompues selon la perception des Tunisiens, ce sont les officiels du gouvernement (31%) qui arrivent en tête, devant les députés (30%), les dirigeants d'entreprises (28%), les responsables locaux (27%), le président/chef du gouvernement (25%), les Organisations Non-Gouvernementales (24%), la police (23%), les leaders religieux (18%) et les juges (16%).

M.M


Répondre

Retour au forum Général