bourse tunis

Re:La construction de la Nouvelle ville administrative de Tunis coûter

Voir tous les sujets

Posté le 06/11/2018 15:27:14
NE PAS ETRE PESSIMISTE EST UN CHOIX A PRENDRE ! INFORMEZ VOUS SUR L'EXISTENCE DU PROJET SUR LA NOUVELLE CAPITAL ADMINISTRATIVE A MHAMDIA BEN AROUS ! TRES BONNE INITIATIVE
Répondre
Posté le 06/11/2018 15:25:04
Pour ma part je vote pour MHAMDIA BEN AROUS , un site a une petite demi heure de Tunis et en plus qui un très grande histoire surtout avec la beauté des aqueducs. Le site de HENCHIR BOURBIAA SUR 2500 HECTARES POUR ALLEGER LA SURPOPULATION SUR TUNIS
Répondre
Posté le 19/09/2018 15:33:07
Le problème majeur c'est la saturation de la capitale !

Ne vous inquiétez pas, rien ne sera fait de tout ça comme pour tous les autres grands projets
Répondre
Posté le 19/09/2018 15:16:30
Tout à fait d'accord avec vous Heni85 ! et plutôt que de construire du nouveau, on pourrait aussi entretenir l'existant, pour qu'une simple pluie ne bloque pas une ville entière...
Répondre
Posté le 19/09/2018 14:17:15
Encore une décision prise sans étude de viabilité à long terme...
L'Etat, pour alléger le poids de l'administration, veut construire une nouvelle ville pour les fonctionnaires...L'idée de rassembler toutes les administrations n'est pas nouvelle, c'est déjà le cas du centre ville de Tunis qui regroupe bon nombre d'administrations et de ministères. Pour donner plus d'efficacité à administration, d'autres solutions existent comme par exemple rafraîchir les connaissances des fonctionnaires notamment ceux qui sont derrière les guichets et en contact permanent avec le citoyen. La deuxième solution serait de donner plus d'autonomie aux représentations des ministères dans les régions hors du grand Tunis. La centralisation est un calvaire dans ce pays et la construction d'une ville administrative va aggraver la situation.
Répondre
Posté le 19/09/2018 14:17:15

Dans le cadre de la série de publications des projets PPP présentés par le gouvernement tunisien à l’occasion de la tenue du Forum International sur les Partenariats Public-Privé « Tunisia PPP 2018 », nous vous présentons aujourd'hui les détails du projet de construction de la Nouvelle Ville administrative de Tunis.



La nouvelle ville administrative à la périphérie de la capitale Tunis sera une plaque tournante pour toutes les institutions publiques centrales qui bénéficieront des services de soutien partagés. Le coût estimatif du projet est de 1,5 milliard de dinars.


L’objectif principal de la construction d’une nouvelle ville administrative est d’accélérer la croissance nationale et régionale en rassemblant tous les ministères et les institutions administratives au même endroit, ce qui facilitera les actions du gouvernement et permettra d’économiser les frais de déplacement des ministres et des fonctionnaires de l’administration.


Afin de développer une nouvelle ville à la pointe de la technologie, d’autres parties prenantes publiques et privées seront consultées pour préparer le plan directeur de la ville, permettre le développement du secteur privé dans l’immobilier et les activités commerciales et assurer un environnement efficace, rentable et respectueux de l’environnement.


La création d’une nouvelle ville près de Tunis vise les avantages suivants :



  • Déclencher une réactivité pour le cycle économique

  • Relancer le secteur de la construction

  • Réconciliation des ministères et des institutions administratives

  • Faciliter le flux d’informations et la résolution des problèmes de retard dans l’exécution et les mesures administratives différentes

  • Bénéficier d’anciens bâtiments pour d’autres activités économiques

  • Résoudre le problème de la saturation de la capitale

  • Standardiser les locaux administratifs


Justification du projet


Selon le Gouvernement, la nouvelle ville administrative aidera l’Etat à relever les défis générés par l’éparpillement des ministères et administrations dans différents districts de la capitale, causant ainsi les problèmes suivants :



  • Difficultés d’accès pour les citoyens et les fonctionnaires

  • Coûts élevés

  • Pollution

  • Une grande perte de temps et d’énergie

  • Un manque d’efficacité et de synergie

  • Un coût élevé des loyers pour les locaux administratifs de l’ordre de 34 millions de dinars par an

  • Dispersion des services


La création d’une nouvelle ville administrative a pour besoin de créer une ville innovante en termes de qualité de vie basée sur des indicateurs tels que la qualité de l’air, l’eau, les espaces verts, le traitement des déchets, la consommation d’énergie, la santé, la mobilité urbaine et la logistique.


©ilBoursa.com


Répondre

Retour au forum Général