ilboursa arabic version ilboursa

La société MIP risque-t-elle de disparaitre ?


Voir tous les sujets

Posté le 16/06/2021 12:53:18
Déjà disparu.
Répondre
Posté le 16/06/2021 13:10:27
Mip... Ou comment chriha a fourgué ce canard boiteux en fin de vie a ces idiots !
Répondre
Posté le 15/06/2021 13:23:07
وقع عليها opa وهي شبه انقرضت ...
جريب حط اشري 10 اسهم atpبي 2,4ظ اطا تترزرفا للاعلى وغدوة حط بيعهم atpترجع rb ...


Répondre
Posté le 15/06/2021 13:22:52
4.70 puis après quelques années elle a touché 0.14 soit -97% !
Répondre
Posté le 15/06/2021 14:17:14
Elle a été introduite à quel prix à l'époque ? Vous vous souvenez !
Répondre
Posté le 15/06/2021 14:17:14

https://www.tustex.com/sites/default/files//styles/large/public/field/image/mip052016.jpg?itok=g33bdKvv" alt="" width="480" height="240" />

La société Maghreb International Publicité (MIP) vient de publier ses indicateurs d'activité relatifs au premier trimestre de l'année en cours.

La situation de la société, déjà en difficulté, s'est aggravée par la persistance de la pandémie COVID-19 qui a entrainé la diminution de l'activité. En effet, les revenus du premier trimestre accusent une chute de 75% pour s'établir à 104 mille dinars, contre 421 mille dinars à fin mars 2020.

Néanmoins, la société MIP a continué la procédure d'allègement des charges salariales et ce, par la réduction de l'effectif. C'est ainsi que le nombre des salariés n'est plus que de trois à la fin du premier trimestre. Ainsi, les charges d'exploitation ont baissé de 75% pour se situer à 116 mille dinars, dont 32 mille dinars relatifs aux frais de personnel.

Quant aux charges financières de la société MIP, elles sont passées de 331 mille dinars à 298 mille dinars entre mars 2020 et mars 2021. Ce solde est dû principalement à la perte de change.

Par conséquent, la marge d'EBITDA ressort négative de -11,355% au premier trimestre de 2021, contre -13,295% pour le même trimestre de 2020.

La société a fait savoir qu'elle passe par des difficultés financières énormes. Cette situation est aggravée par la pandémie COVID-19 qui a entrainé la diminution de l'activité dû au confinement qui a limité les déplacements des citoyens engendrant des dégâts économiques pour tous les secteurs d'activité.

" Ce qui fait que la société n'est plus en mesure de faire face à ses obligations vis-à-vis des municipalités pour les taxes municipales et des propriétaires d'emplacements pour les loyers", précise MIP.

Télécharger les indicateurs d'activité arrêtés au 31 mars 2021

O.E.O


Répondre

Retour au forum MIP