se connecter recherche

Tunisie : La production pétrolière chute à 40 mille barils par jour au premier trimestre

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 7h57min

La politique fiscale du pays, les blocages répétés des circuits de transport de la production ainsi que d'autres raisons purement techniques font que la production pétrolière de la Tunisie continue  toujours sa chute drastique.

Les chiffres avancés par l'Institut National de la Statistique (INS) confirment cette régression vertigineuse qui frappe le pays depuis 2011. En effet, la production pétrolière tunisienne s'est établie au dernier pointage à 40.000 barils quotidiennement en moyenne durant les trois premiers mois de 2018 alors qu'elle était de 70.000 barils par jour en 2010 bien que l'ancienne ministre de l'Energie et des Mines, Hela Chikhrouhou, ait déclaré en mai 2017 que la production était de 110.000 barils par jour en moyenne en 2010.

Cette contre-performance est principalement imputée aux blocages au niveau des circuits de transport de la production à cause des mouvements répétés des travailleurs du secteur mais aussi à la politique fiscale du pays considérée par les compagnies pétrolières étrangères comme peu favorable aux investissements. Du coup, le secteur n'intéresse plus ces compagnies. Un constat partagé également par l'institut géologique Global Petroleum Servey dans son dernier rapport.

O.E.O

Publié le 16/05/18 09:34

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.