bourse tunis

Les startups tunisiennes Strike Motors et Monresto signent un contrat pour l’acquisition de 240 triporteurs

C'est au siège de l'incubateur BiatLabs que s'est tenue ce jeudi 16 mai 2019 une cérémonie de signature de partenariat entre deux startups tunisiennes en pleine croissance : Strike Motors et Monresto. Le contrat porte sur l'acquisition par Monresto de 240 Strikes permettant ainsi aux 2 startups de s'introduire dans un marché vierge en Tunisie, celui du "marché de la logistique du dernier kilomètre".

Qu'ils se déclinent en versions crêpe, sandwich, mraoueb ou fruits et légumes, les triporteurs conçus par Strike Motors couvrent des activités commerciales diverses en valorisant les vendeurs ambulants, en leur redonnant leur dignité et en leur permettant d'intégrer le secteur de l'économie formelle. Avec son design attrayant, sa caisse d'un mètre cube, sa capacité de chargement de 300 kilos et sa table extensible, le Strike Motors permet aux vendeurs, livreurs et marchands ambulants en Tunisie de travailler dans des conditions optimales.

Grâce aux partenariats conclus avec des institutions de microfinance, Strike Motors propose une solution clé en main aux marchands ambulants. En effet, le micro-crédit couvre le financement d'un package comprenant le Strike, les aménagements, la carte grise, les assurances, un fonds de roulement pour le démarrage de l'activité et les autorisations administratives nécessaires.

Fabriqués en Tunisie par la startup Strike Motors, ces véhicules innovants et ergonomiques sont actuellement disponibles en version essence avec 3 vitesses, une marche arrière et possèdent une autonomie allant jusqu'à 300 Km. Le prix de laversion basique s'élève à 5.500 dinars et il est possible d'opter pour la version double et bénéficier d'un double espace de stockage grâce à la modularité de Strike.

Un engagement mutuel qui permettra l'émergence de 240 auto-entrepreneurs dans les 3 prochaines années

Sami Tounsi, CEO de la startup Monresto est revenu durant la cérémonie sur les débuts de ce partenariat. Il a expliqué : "Au fur et à mesure des avancements de Monresto, nous nous sommes aperçus que nous nous spécialisions dans la logistique du dernier kilomètre. Au départ, la startup n'avait pas de solutions pour livrer, nous avons donc dû développer notre solution en interne pour developper la livraison des restaurants. Nous avons compris que le service de livraison était un vrai corps de métier à lui seul, celui de la logistique du dernier kilomètre. Aujourd'hui, nous développons d'autres verticaux de livraison comme le Last Mile Delivery, la livraison instantanée ou la livraison sous 24H".

Mohamed Ben Mahmoud, CEO de la startup Strike Motors a expliqué sa motivation : "En tant que constructeur automobile, nous inventons des triporteurs inversés qui ont été brevetés pour les proposer aux vendeurs ambulants ou toutes autres activités relatives au secteur ambulant comme la livraison de repars ou de marchandises. Strike est un petit magasin mobile qui roule aisément dans les zones urbaines. Aujourd'hui, je suis très content de signer un tel contrat avec Monresto pour co-développer de nouvelles versions pour le marché du dernier kilomètre pour la Tunisie et prochainement pour le reste du continent".

Noomane Fehri, le CEO du BiatLabs, que ceci est un exemple concret que l'écosysteme des Startups est entrain de créer une nouvelle économie jusqu'à lors non exploitée. Le marché du dernier kilomètre n'est qu'un exemple, mais il y a beaucoup d autres filières que nos Startups sont entrain de créer.  

Khawla Hamed 

Publié le 16/05/2019 15:23:59

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.