bourse tunis

La Banque Zitouna enregistre en 2018 la première baisse de ses bénéfices depuis 2012

L’activité de la banque a été juteuse en 2018, mais la rentabilité n’a pas suivi. En effet, compte tenue d’une charge IS de 3,4 millions de dinars et d’une contribution conjoncturelle (calculée sur la base de 4%) de 389 mille dinars, la banque ressort avec un bénéfice de 15,9 millions de dinars, en baisse de 4 millions de dinars (-20,2%) par rapport à l’année précédente. C’est la première fois depuis 2012 que la banque voit ses bénéfices régresser.

Au terme de l’exercice 2018, les crédits de la banque ont enregistré un accroissement de 383 millions de dinars, soit de +18,3%, totalisant 2,47 milliards de dinars. Les dépôts de la banque ont fait mieux, avec une augmentation de 20% équivalent à +472,4 millions de dinars, atteignant 2,83 milliards de dinars.

Contrairement à la tendance générale du secteur, la marge sur intérêts de la banque a baissé de 4,7% (-4,4 millions de dinars). En revanche, la marge sur commission a augmenté de 31,8% (+8,2 millions de dinars) et les revenus de portefeuille ont augmenté de 76,1% (+7,4 millions de dinars). En conséquence, la banque dégage un PNB de 139,6 millions de dinars, en amélioration de 8,7% (+11,2 millions de dinars).

Toutefois, la hausse des charges générales d’exploitation de 9,2 millions de dinars (+37,8%) dont 2, millions de dinars au titre de la cotisation au fond de garantie des dépôts bancaires et des frais de personnel de 6,9 millions de dinars (+11,4%) conjuguée à la baisse du coût du risque de 2,3 millions de dinars, ont amené la banque à dégager un résultat d’exploitation en baisse de 11,9% à 20,9 millions de dinars.

La banque affiche une détérioration du coefficient d’exploitation qui passe de 73,1% en 2017 à 79,2% en 2018.

Par ailleurs, la banque a affiché au niveau du solde des autres éléments ordinaires une perte de 1,16 million de dinars impactée par une charge fiscale de 3,9 millions de dinars. En effet, la banque a fait l’objet en février 2018 d’un contrôle fiscal sur la TVA pour la période 2011-2017 qui a abouti à un redressement définitif de 3,9 millions de dinars.

S.W.I

Publié le 24/04/19 10:58

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.