se connecter recherche

Bourse de Tunis : Le volume d'échanges sur la Cote franchit la barre du milliard de dinars à fin juillet

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ferme dans 3h57min

Le volume d’échanges sur la Cote de la Bourse de Tunis a atteint, durant les sept premiers mois de l’année, environ 1,067 milliard de dinars contre 794 millions de dinars pour la même période 2017, soit une nette hausse de 34,4%, selon les données publiées ce mercredi par la Bourse de Tunis.

Le secteur des sociétés financières, représentant 52% de la capitalisation boursière, a accaparé la plus grande part du marché avec 40,6% du volume global, en progression de 78% par rapport à la même période 2017. Etant précisé que cette performance est essentiellement imputable au secteur bancaire qui a marqué une hausse du volume d’échanges de 73%.

En deuxième position se classe le secteur des biens de consommation, représentant 31% de la capitalisation boursière, avec une part de 35,4% du volume global du marché et une progression de 39,3% du volume d’échanges par rapport à la même période 2017.

Pour les autres secteurs, représentant 17% de la capitalisation boursière, quatre secteurs ont affiché une hausse de leurs volumes d’échanges, il s’agit des secteurs Télécommunications (+251,8%), Pétrole et gaz (+75,1%), Services aux consommateurs (+9,5%) et matériaux de base (+1,1%) contre trois secteurs en baisse, à savoir les secteurs Santé (-32,9%), Industries (-29,4%) et Technologie (-4,3%).

Répartition du volume d’échanges par catégorie d’investisseurs

Les investisseurs tunisiens représentent les principaux intervenants sur le Marché avec une part qui oscille autour de 70%, suivis des investisseurs étrangers et des OPCVM. En Effet, sur la période janvier-juillet 2018, la part des investisseurs tunisiens dans les achats a atteint 72,7% contre 75,6% pour la même période 2017, alors que du côté des ventes leur part a marqué une baisse pour passer de 66% à 62,1%.

La part des investisseurs étrangers dans les achats a affiché une hausse pour passer de 9,1% à 12,7%. En évoluant dans le même sens, la part des étrangers dans les ventes a atteint environ 25% en 2018 contre 18,5% en 2017.

La part des OPCVM a marqué une légère baisse durant les deux périodes. En effet, leurs parts dans les achats et dans les ventes sont passées, respectivement, de 12,9% à 12,1% et de 13,3% à 11,6%.

O.E.O

Publié le 08/08/18 13:37

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.