se connecter recherche

BCT - Liquidité : Le volume de refinancement des banques bat un nouveau record

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 19h21min
TUNINDEX
6139,75  -0,08%
bourse TUNINDEX

Les banques tunisiennes manquent toujours de liquidité. Résultat : le volume global de leur refinancement auprès de la Banque centrale de Tunisie (BCT) vient de franchir un nouveau record.

Selon les indicateurs monétaires et financiers quotidiens de la BCT, le volume global de refinancement des banques a atteint le 10 novembre un montant de 10,585 milliards de dinars.

Sous l’effet restrictif émanant notamment du déficit du secteur extérieur, l'accélération des importations a accentué le recours des banques à la Banque centrale pour l’achat de devises afin de couvrir les engagements extérieurs des agents économiques.

Publié le 13/11/17 11:14

ACTUALITES RELATIVES
1 COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE
zadig gaz


13/11/17 12:50
La BCT vient de publier la liste de produits pour lesquels les banques doivent exiger le blocage des fonds nécessaires à l'opération d'importation, une opération trop tardive et d'une efficacité discutable.Pourquoi la BCT ne demande -t- elle pas aux banques d'attendre son accord de fourniture des devises avant qu'elles ne demandent aux clients importateurs de tels produits de bloquer leurs fonds en dinars?? Depuis plusieurs années, le problème était visible et inquiétant , mais l'insouciance délictuelle et L'inaction à caractère criminel de la BCT-qui vient simplement de déclarer avec une certaine vergogne irresponsable que le déficit de la balance commerciale a atteint un seuil historique- et la somnolence du ministère du Commerce à ce niveau de déficit nous ont mené à cette situation catastrophique où les emprunts extérieurs -qui qui ont servi à payer les salaires de la fonction publique en dinars-ont servi comme devises à l'importation de produits superflus ou ayant des équivalents fabriqués par l'industrie locale, autre victime de ce déficit extraordinaire .!!
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.