se connecter recherche

Al Baraka Bank Tunisia : Redressement fiscal et une perte nette de 4 millions de dinars

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 5h20min

Après avoir vu son bénéfice fondre de 62% en 2016, Al Baraka Bank Tunisia a terminé l'année 2017 dans le rouge. La banque offrant des services bancaires conformes aux principes de la finance islamique a annoncé avoir accusé l'année écoulée une perte nette de 4 millions de dinars, contre un bénéfice net de 3,2 millions une année auparavant.

D'après ses états financiers arrêtés au 31 décembre 2017, la banque a réalisé un Produit Net Bancaire (PNB) de l'ordre de 51 millions de dinars contre 42,1 millions à la même date en 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 21,2%.

Quant au résultat d'exploitation, il ressort déficitaire de 2 millions de dinars contre un résultat excédentaire de 3,2 millions de dinars un an plus tôt. Cette contre performance est due essentiellement à la croissance de 32% des frais de personnel pour atteindre 31,5 millions de dinars représentant ainsi 61,7% du PNB de la banque.

Redressement fiscal

La banque a fait l’objet, au cours de l’exercice 2015, d’une vérification fiscale approfondie ayant porté sur la période 2011‐2013. Cette vérification a donné lieu à une première notification de redressement pour un montant de 4,385 millions de dinars.

Les efforts de réconciliation avec l’administration fiscale ont abouti à un redressement définitif d’un montant de 1,13 million de dinars tunisiens. Ainsi, le dossier a été clôturé moyennant l’exemption de paiement des intérêts de retard conformément aux dispositions de la LF 2017.

Révélation au procureur de la république

Suite à la constatation par la banque d’un déficit de caisse de 6.500 euros dans l’une des agences, les commissaires aux comptes de la banque indiquent qu'ils ont procédé à la révélation de ce fait au procureur de la république.

Vérification sociale

La banque a fait l’objet, au cours de l’exercice 2017, d’une vérification sociale ayant porté sur la période 2014-2016. Cette vérification a donné lieu à une première notification pour un montant en principal de 434 mille dinars.

Une réponse à la notification de résultat de contrôle a été envoyée aux autorités de contrôle en date du 2 mars 2018. Une réponse en date du 5 mars 2018 des autorités de contrôle a confirmé le résultat de contrôle initial.

Au 31 décembre 2017, la provision pour risque comptabilisée par la banque est suffisante pour couvrir le risque encourus. La Banque envisage d’intenter une action en justice. De ce fait, l’impact définitif de cette situation ne peut être estimé, indiquent les commissaires aux comptes.

Télécharger les états financiers arrêtés au 31 décembre 2017

Publié le 09/04/18 19:45

1 COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE
Dpseudo


10/04/18 23:03
La banque AlBaraka Tunisie est sur la bonne voie et sera l'une des plus grandes banques en Tunisie.
Tous ces ratios sont équilibrés, elle est en bonne santé financière.
Un redressement fiscal ou social, un déficit de caisse ... sont tous des choses qui existent dans toutes les banques et non spécifique à ALBARAKA
La banque vient de terminer son lourde investissement en réseau d'agence et en ressources humaines ( de 120 employés à 500 employés, et de 7 agences à 37 agences) ......
2018 va commencer à récolter les fruits
Il ne va pas sans dire qu'elle appartient au plus grand groupe bancaire islamique dans le monde
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.