bourse tunis

recommendations amen invest

Voir tous les sujets

Posté le 23/08/2016 20:45:16
Dans sa dernière fiche de recommandations, celle du mois d'aout 2016, l'intermédiaire en Bourse Amen Invest a procédé à quelques révisions par rapport à la publication trimestrielle précédente, une dizaines de valeurs sont ainsi concernées dont 7 à la hausse et 3 à la baisse.

Parmi les principales recommandations révisées, celle qui porte sur UBCI, les de Amen Invest passent de ALLEGER à CONSERVER. Bien que la banque soit caractérisée par une absence d’agressivité commerciale, se positionnant en bas de tableau en terme de dépôts, crédits et PNB, l’UBCI, se prévaut d’une certaine solidité grâce à la meilleure qualité d’actif du secteur (taux de CDL de 6,56% et taux de couverture de 80%) et l’un des meilleurs ratio de solvabilité, souligne l’intermédiaire en Bourse. Le niveau de valorisation actuel est inférieur à celui du marché, et le rendement en dividendes est supérieur à celui de la moyenne du secteur.

Sur ARTES, la recommandation passe de CONSERVER à RENFORCER. Le titre se prévaut de l’un des meilleurs rendements en dividende sur le marché, indique Amen Invest. Malgré la baisse de ses ventes et un certain manque d’agressivité commerciale ainsi que la perte de sa position de leader sur les véhicules légers depuis 2014, ARTES a réussi à améliorer significativement ses niveaux de marges, grâce notamment à une bonne gestion de ses produits de placements. Le groupe continue en outre de bénéficier de dividendes conséquents de la part de ses filiales, ayant permis en 2015 de générer un niveau de résultat net record de 32,5MDT et de réviser par conséquent à la hausse le dividende à distribuer. L’année 2016 a été marquée jusque là par la nomination d’un directeur général, ainsi que par le retour de la société pour les six premier mois, à sa position de leader des ventes de véhicules particuliers.

Pour l'autre représentant du secteur, Ennakl Automobile, Amen Invest émet une recommandation d'achat, Depuis 2014, Ennakl a réussi à détrôner le leader ARTES, devenant de ce fait le premier importateur de véhicules particuliers. Le groupe a réussi à améliorer significativement ses marges et atteindre un niveau record de résultat. Ennakl a reproduit ce même scénario en 2015, confirmant sa position de leader, améliorant davantage ses marges et atteignant un nouveau record en termes de bénéfices. Le groupe continue ainsi de dépasser les objectifs fixés au titre du plan de développement « Cap 2016 ».

A l’opposée, Amen Invest recommande d’ALLEGER en ce qui concerne ASSAD, en attendant un signal de reprise et de recouvrement des niveaux de marges. A l’instar de l’exercice 2014, ASSAD a connu une poursuite de la dégradation de ses marges en 2015. Ceci a été dû non seulement à la baisse de son chiffre d’affaires, alors que les charges d’exploitation ont poursuivi leur évolution. A cela s’ajoute le poids des charges financières, relatives notamment à l’emprunt obligataire souscrit par The Abraaj Group" afin d’appuyer le projet d’expansion du groupe. L’année 2015 s’est soldée pour la première fois par un résultat net déficitaire, après avoir atteint en 2014 un plus bas depuis 2006. Bien que le groupe continue d’œuvrer à palier la stagnation du marché local, à travers une stratégie d’internationalisation via l’implantation industrielle et commerciale dans les pays d’Afrique du Nord et d’Afrique Subsaharienne, l’exportation principalement vers l’Europe continue de pâtir de la conjoncture économique de la zone, ne permettant pas de répercuter la hausse des prix d’achat de batteries usagées.
Répondre

Retour au forum Général